Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh
Luc Merandon Profile Page
Luc Merandon
5515
OFFLINE
5 years ago
5 years ago
5 years ago

Contact Info

Luc Merandon
ROZAY EN BRIE
FRANCE
+330164077921
...
Luc Merandon

Biography

Luc Merandon est né dans les années 50, il est marié et a 5 enfants.
Adolescent, il commence par la musique, après avoir sévit dans les bals populaires du
sud de l'Ile de France, il se tourne vers la composition. Son bonheur d’écrire est donc
né avec une chanson !
En attendant un improbable succès tandis que le temps fuit, inexorablement, il lui faut
trouver une activité alimentaire. Il entame alors une (longue) carrière à La Poste,
délaissant malgré lui ses potes musiciens et ses rêves de rock star.
Pendant longtemps, il trompe le temps en écrivant des chansonnettes et des histoires
pour ses enfants, quelques nouvelles décevantes et de temps en temps, les soirs de
blues, quelques poèmes.
Et puis un jour la tuile ; l’une de ses filles tombe gravement malade. Leucémie
Myéloïde Aiguë. C'est grave, très grave, 4 ans d'angoisse entre chimio, rayons et
rémission. Elle le quittera le 4 mars 2003, elle s’appelle Aurélie, elle a 21 ans.
L'inimaginable est devenu insupportable…
Le boulot ! Il doit bosser comme un malade, c'est sa thérapie pour s'en sortir car il est
persuadé d’être fort ! Ses longues dents affûtées d’un carriérisme effréné auront
bientôt raison de sa douleur. Bien sur…
Trois ans de brouillard plus tard, c’est la dépression, le trou noir, la nuit, la mort, Luc
Merandon veut en finir ! Il se retrouve alors chez lui, complètement inutile. Deux ans
à ronger son frein….
1er Janvier 2009, tout le monde prend ses bonnes résolutions, lui repense à son passé, il
est devant son clavier d’ordinateur, seul. Et soudain il repense à une vieille nouvelle
inachevée et puis les mots s’emballent, transformant en quelques mois, ces quelques pages mal ficelées en un roman énigmatique, palpitant et rythmé tel un thriller, historicoscientifique intemporel. Il ne sait pas encore ce que cela vaut mais il est allé au bout et il en est plutôt fier.

D’ailleurs Nietzsche dit avec raison « Vivre de telle sorte qu'il te faille désirer revivre, c'est là ton devoir ».
Voila l’histoire de Luc Merandon.
Autodidacte dans l’écriture, c’est parmi ses lectures qu’il y cherche un style,
entremêlant Asimov, Nietzsche, Barjavel, Steinbeck, Camus, Hemingway, Wolfe,
Echenoz, Cyrulnik…, pour ne citer qu’eux.
Mais il n’a pas oublié la musique, de Rachmaninov aux Stones et bien sur, Dylan et
Cabrel.
Également cinéphile et toujours éclectique, alternant films d'auteurs (enfin ceux qu’il
comprend !), avec des grosses productions. Ses références, s’il pouvait n’en retenir
qu’une poignée, se résumeraient à « 2001, l'Odyssée… » de Kubrick, «Apocalypse
now », de Coppola, « Blade Runner » de Ridley Scott et « Diva » de JJ Beinex.

Bibliography

 

LucMerandon

Les portes de Nazca

Roman, « Prix du roman 2012 » décerné par le Lion’s Club France

éditions Les Deux Encres, déc.2010

collection « Encres insolites »

« L’auteur nous présente ici un sujet particulièrement original. Il relie des époques de manière cohérente et c’est un sujet volontairement au plus proche de la recherche archéologique, historique et scientifique. Les évènements historiques s’avèrent crédibles, que ce soit la civilisation des Paracas et des Nazcans, la tristement célèbre dictature de Pinochet, ou les recherches océanographiques. Même ces étranges « Bergers » sont criants de vérité !

Cette démarche d’honnêteté intellectuelle rend le texte d’autant plus intéressant pour le lecteur. La structure en tiroir du récit est solide, et cela fonctionne : le récit principal et les récits enchâssés favorisent les variations de rythme. L’auteur maîtrise son sujet à merveille, en particulier sa connaissance du Chili, pour le plus grand bonheur du lecteur.

C’est à la fois, Les Aventuriers de l’arche perdue, Rencontres du troisième type, et Missing, revus et mixés par le fantôme de Michaël Chrichton ! »

 

 

Les grandes personnes pleurent aussi

Recueil de Nouvelles et autres réflexions,

éditions Kirographaires,

mars 2012,

 

« Un voyage au cœur de l’intimité de personnages cabossés par la vie, chacun ayant connu, au cours de leur existence, un épisode dramatique, bouleversant. L’auteur nous propose ici de courtes nouvelles d’une sensiblerie à fleur de peau. Le lecteur se prendra d’affection pour tous ces « héros » bien ordinaires, jusqu’à vivre dans sa chair, leurs histoires personnelles. »

Attention : émotion garantie

 

 

Un merveilleux Noël

 

Conte illustré

 

A paraître (4ème trim. 2012) 

 


Literary critic

De Laly C…, Charmante et charmeuse auteur… de charme !

« La science fiction ne fait habituellement pas partie de mes lectures. Pourquoi? Je n'en sais rien. Luc Mérandon, un ami auteur m'a très gentiment offert son livre. Alors je l'ai lu, évidemment. J'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire, il faut dire que ça change grandement du roman policier. Et puis, au bout d'une cinquantaine de pages, je n'ai pu lâcher ce roman avant de l'avoir entièrement dévoré. Quelle surprise ! Ce livre est d'une qualité incroyable, tant par la plume de l'auteur (y'a même un tas de mots que je ne connais pas), que par le savoir apporté (sur le Chili, les fonds marin, la science, etc...). La double histoire est touchante et bien que ce soit de la science fiction, elle mérite réflexion. Que ferions nous aujourd'hui, si on découvrait un peuple jusqu'alors inconnu, sur Terre? Luc Mérandon nous apporte sa vision des choses ... À lire absolument ! »

De Claude C…, Poète heureux, talentueux et amoureux…

« Voilà Luc ce que j'ai pensé de ton livre: il m'aura fallu 2 jours pour le lire, j'ai ADORE et j'attends avec impatience ton recueil de nouvelles. Tu as un talent incroyable! Merci de m'avoir fait découvrir un univers que je ne connaissais pas du tout: la science fiction.

J'en suis à la page 185(sur 419) du livre de Luc, Les portes de Nazca, et pour l'instant je trouve que c'est super, sur tous les plans : style, intrigue, inventivité ; je suis bluffé.

Suis à la page 242 : c'est remarquable, chapeau. J'ai commencé à en faire la pub.

Et à la page 419 je le trouve toujours remarquable ! »

De Henri G…, Auteur jubilatoire, Grand Maître ès Littérature !

« J'ai lu ce livre. Une belle réussite ! A l'originalité de l'intrigue, "multiforme", s'ajoute une rigueur du propos impressionnante sur des sujets pointus. On s'y balade à travers les siècles avec un vif plaisir, d'autant que l'écriture, soignée, précise, jamais complaisante, est subtilement travaillée. Vraiment, comme dit l'autre : ça tient la route ! »

 

 

de Marie France (Professeur, agrégé de lettres, de Préseau, 59) :

Merci mille fois d’avoir écrit « Les portes de Nazca ». Les mots qui suivent ne sont pas du bla-bla, puissiez vous en être assuré. Je suis passionnée de lecture et rarement, il m’est arrivé d’apprécier, au fil des pages, le livre que j’avais choisi.

Tout es si bien écrit, si bien documenté, si bien… Je ne trouve pas de mots qui expriment suffisamment le plaisir que j’ai eu à vous lire. Vous m’avez fait découvrir de nombreux sujets que j’avais à peine effleurés jusqu’à présent.

Et alors l’épilogue ? C’est tellement… époustouflant !

Que dire de plus, sinon de continuer à écrire, puisque vous y excellez !

de Marc (de Nemours, 77) :

Bonjour, Votre livre qui historiquement est très bien documenté tient bien le lecteur en haleine, Après la mise en place de démarrage cela coule très bien. A quand le prochain roman de votre part ?

de Bernadette (de Fréjus, 83) :

J'ai lu avec intérêt et grand plaisir "Les portes de Nazca" et vous voudrez bien m'excuser d'émettre un jugement sans indulgence ni complaisance : je trouve ce roman excellent.
J'ai supposé que vous aviez en plus de vos qualités littéraires d'écrivain, une haute culture scientifique et que vous aviez beaucoup voyagé. J'ai été bluffée d'un bout à l'autre par la réalité de cette fiction au point de douter quelquefois, me promettant d'aller moi-même vérifier sur internet. Ce que je ferai sans doute d'ailleurs.
Si mes occupations m'ont quelquefois arrachée à la lecture de l'ouvrage, je n'ai pu lâcher le livre sans l'avoir terminé. Je l'ai lu avec lenteur et délectation.
J'ai appris plein de choses.
C'était passionnant !...
Je lirai avec bonheur votre prochaine oeuvre !

de Claire (de Serris (Marne-la-Vallée), 77) :

Bravo ! Un livre passionnant, la première partie calme, met les choses en place et le rythme s’accélère dés la 2ème, à la fin de la troisième on ne lâche plus le livre. Original et instructif ! Félicitations pour le style ! Vraiment je suis épatée ! A quand le prochain ? Chapeau bas LUC !

de Marie-Cécile (de Gretz-Armainvilliers, 77) :

Un roman haletant, impossible à lâcher avant la fin !

de Françoise (d’Orléans, 45) :

Je l'ai commencé hier soir..., pour le terminer ce matin. Écriture soignée, suspens insoutenable, épilogue INCROYABLEMENT amené !

 

de Marc (d’Ormesson, 77) :

J’ai la chance d’avoir lu le livre à mesure de sa rédaction. J’ai beaucoup apprécié à la fois le sujet et le style. J’attends avec impatience de pouvoir lire la version définitive. Bravo Luc! A quand le prochain?

de Marie Christine (de Pontault-Combault, 77) :

J'ai prêté ton livre à mon ex-mari car je n'étais pas très disponible en ce moment. Nous avons été au Pérou en sac en dos dans notre jeunesse et bien sûr survolé les pistes de Nazca.

Ton livre lui a énormément plu et il m'a dit avoir veillé plusieurs soirs pour avancer dans l'aventure.

J'ai hâte de le lire aussi...

 

de Jean-Luc (de Rozay, 77) :

J'ai lu Les portes de Nazca, d'une traite : captivant ! Bravo, et vivement le prochain roman !

de Frédéric (de Gréoult, 83) :

Frédéric a terminé à son tour la lecture des"Portes de Nazca".
Il partage entièrement mon point de vue sur la critique. C'est une des rares fois où nous avons eu un échange à propos d'une lecture, car en général nous n'avons pas les mêmes goûts. Je te livre son commentaire : "C'est grandiose, et le champagne vient d'Épernay". C'est sa manière pudique d'esquiver, car "je n'ai pas à donner mon point de vue. Je suis tout petit par rapport à cet ouvrage" dit-il.


de Claudette (de Rodez, 12) :

Comme promis, je viens par ce courriel vous donner mes impressions de lectrice de votre roman que vous m'avez dédicacé lors du premier salon des écrivains aveyronnais, le 19 mars dernier.
Votre roman "Les portes de Nazca" qui maintient le suspens jusqu'au bout, est un excellent roman, il fonctionne à la manière des meilleurs roman du genre, et j'ai pensé à Dan Brown et son "Da Vinci Code".
Le rythme est soutenu, et le passage d'un niveau  de récit à un autre se fait  subtilement.
Je devine le travail de recherches que cela a dû représenter en amont de l'écriture.Les lignes de Nazca demeurent toujours une énigme pour moi,  n'est-ce pas ce qui en fait le charme ?

 

De Christine (de 77, Courtry) :

Eh bien, finalement je n'ai pas mis autant de temps que je le pensais pour lire votre livre acheté à "Livre en Tête" à COURTRY ; en fait, je m'y suis plongée avec un grand plaisir et votre écriture croisant différents registres m'a happée ; vous m'avez permis de voyager dans des sphères inhabituelles ainsi qu'en Amérique du Sud : c’était vraiment très agréable.

Je vous souhaite plein d'autres bonnes choses en écriture ...

De Danielle (de Courtry) :

Bonjour, Vous m'aviez dédicacé votre livre "Les portes de Nazca" durant la journée du livre de Courtry. Je viens d'en terminer la lecture et j'en suis très contente surtout pour la description que vous faites du Chili, et pour l'histoire qui est très attachante. Merci d'avoir écrit ce roman, en attendant le prochain.........
Cordialement.

de Hélène, (33000 Bordeaux) :

J'ai terminé votre roman "Les Portes de Nazca" et je l'ai beaucoup aimé. J'étais complètement absorbée par l'histoire. Un excellent moment de lecture. Merci !

 

De Éric, (77 Meaux) :

Je me suis plongé avec délectation dans le périple des Desprées. Bouquin très abouti sur la forme et que je conseillerai allégrement. Je me suis attaché aux personnages. La fin est réussie, Merci pour le voyage !


De Cécile (Finlande) :

 

Bonjour!
J’ai acheté votre livre un jour par hasard, vous le dédicaciez dans le Cultura de Claye-Souilly au mois d’avril. Habitant la Finlande, j’étais à la recherche de littérature française. Merci d’avoir croisé mon chemin ce jour là, votre livre est super! Je n’ai maintenant qu’une envie, aller découvrir le Chili de mes propres yeux! J’ai beaucoup aimé l’optimisme avec lequel vous avez fait se rencontrer les Paracas et (…), laissant le soin aux futures générations de tout détruire. Cela était inévitable, c’est dans la nature humaine… En tout cas, j’ai passé vraiment un très agréable moment à la lecture de votre roman, je vais maintenant m’empresser de le faire découvrir à nos compatriotes de Finlande. Bonne continuation, j’ai hâte de vous lire à nouveau!

 

De « Dent de Lapin ( ?), lu sur « Amazon.fr » :

Livre passionnant. L'auteur mélange savamment les faits avérés et l'imaginaire. De la vraie science-fiction au sens originel du terme. Les aspects scientifiques sont vraiment
bien documentés, les parties historiques également. Suspense, action et réflexion au programme !

de Janine (94 Fresnes) :

Bonjour, j'ai eu l'occasion d'acheter votre livre "les portes de Nazca" au salon du livre de Cabourg et vous me l'avez gentiment dédicacé. J'ai tout simplement adoré cette lecture, et si vous écrivez d'autres romans dans cette lignée, faites le moi savoir. Le livre se lit facilement, en a envie d'arriver à la fin pour connaître le dénouement, bref aucun moment d'ennui. Quelques passages durs, mais sûrement vrais qui sont radoucis par l'intrigue. Où en est votre roman suivant? A très bientôt de vous lire.

 

de Marinette, (77 Tournan) :

Comme promis, j’ai acheté ton livre au forum de Tournan et j’ai accroché dès les premiers chapitres. J’adore ton style fluide et précis. Mon neveu s’est marié avec une belle Chilienne. Il vit depuis une dixaine d’années à Santiago. Je ne connais pas ce pays, mais grâce à toi je vais voyager…
J’ai apprécié notre rencontre !
Je me permets de t’embrasser. Encore bravo ! Avant de m’endormir, tous les soirs, je vais pousser « les Portes de Nazca » que vais-je découvrir ?

de Monique, (de Béziers 34) :

J’ai lu votre roman acheté dimanche. Comme prévu, je l'ai lu d'un trait et il m'a passionnée. je ne l'ai pas lâché jusqu'au point final.il m'a fait pensé au roman de Barjavel"La nuit des temps" qui m'a laissé un souvenir formidable . les différents sujets traités : archéologie, océanographie, histoire et géo du chili sont bien rendus.
En tout cas le vôtre est super et je vais le passer à mes enfants passionnés par ce type de livre.
Je ne sais pas si c'est votre premier roman et si oui pour un coup d'essai c'est un coup de maître!continuez à nous régaler!
Merci et félicitations

de Nicole (77 Tournan) :

J'ai fini de lire votre livre que je vous ai acheté lors du Forum de Associations de TOURNAN. L'histoire m'a un peu surprise, mais j'ai beaucoup aimé.
Amicalement, Nicole

de Maryse, de Béziers 34) :

Bien entendu que j'ai aimé voyager avec les (nombreux) personnages! Une belle histoire, bien construite, beaucoup d'imagination, un style 'classique'...

Ceci dit , pour une premier livre, UN GRAND BRAVO!

Faites-nous encore rêver!

 



Translation

-

Extract of book

Les Portes de Nazca, "Prix du Roman de l'année 2012" du Lion's Club

 

Extrait du Châpitre 11

 

... Le Sous-Secrétaire d'État à la Marine était perplexe.

Ces images qui illustraient le courriel de Codina méritaient une attention particulière, car de toute évidence il n’y avait pas d’explication logique à ce qu’il découvrait. Il pensait néanmoins que son ami Codina s’était peut-être un peu emballé en déployant si tôt d’importants moyens sur place. Et puis cet entrefilet dans la presse locale, évoquant une « anomalie géologique », et citant un porte-parole de la Marine, avait éveillé la curiosité du public. Il fallait donc qu’il agisse.

Deux choix s’offraient à lui. Soit il laissait Codina se dépêtrer dans son archipel, justifiant les dépenses par un sauvetage de pêcheurs. Le brouhaha médiatique s’estomperait tout seul, et tout le monde y trouverait son compte. À condition, primo, que les plongeurs de la frégate ne trouvent rien, deuzio, qu’aucun journaliste ne remonte l’affaire au niveau national, et enfin tertio, qu’aucun curieux, particulier, association, amateur de plongée ou de géologie n’ait eu vent de ce qui venait de se produire.

Trop d’aléas perturbaient cette première option. Dans l’espoir de garder un peu de maîtrise sur les évènements à suivre, il décida d’opter pour la seconde solution. Il transmettrait les informations dont il disposerait alors à son supérieur, le ministre de la Défense José Goñi, dès qu’il aurait réuni suffisamment d’éléments probants, lui laissant alors le soin de prendre lui-même les bonnes décisions.

*

**

La légende de l’énigme des portes de Nazca. Ne trouvant pas le sommeil, les pensées de Monteverde allèrent flotter vers ce vieux souvenir remonté à la surface par son ami Codina quelques heures plus tôt. Il fouilla dans sa mémoire.

Sur cette terre sud-américaine, bien avant l’avènement de la civilisation Inca, vivait un peuple dont personne ne connaissait vraiment grand-chose, sinon qu’elle s’établissait un peu plus au nord, au sud du Pérou, dans la région de Nazca. Cette région est connue pour ses étranges figures dessinées sur le sol, représentant des formes géométriques, animales ou encore de personnages. Le mystère est lié à leur taille. De quelques dizaines à plusieurs centaines de mètres de longueur, elles demeurent parfaitement invisibles au niveau du sol. Ce n’est que vues du ciel qu’elles nous apparaissent, aussi majestueuses que troublantes et énigmatiques. On ne les découvrit qu’au début de années trente, grâce aux progrès de l’aviation.

Les Nazcans ne disposaient d’aucune sorte d’aéronef. Possédaient-ils des dispositions physiques pour voler dans les airs ?

La communauté scientifique moderne est convaincue que non… Bien qu’elle n’en sache rien.

Alors par qui et pour qui ces formes furent elles tracées ? Mystère…

Cette civilisation disparut d’un coup, sans explication. Elle n’eut pas de descendance. Pas de témoins, pas d’apôtres. Mais il en resta une énigme, recueillie par les descendants de conquistadores auprès des indiens, qui eux-mêmes la tenaient des esprits communs aux civilisations sud-américaines.

Monteverde se souvenait en substance qu’il y était question d’un cataclysme imminent. Tsunami, tempête ou déluge, il ne savait plus trop, mais tous les habitants auraient été emmenés vers l’endroit où se trouvait un passage pour une contrée tranquille et protégée, où ils échapperaient à ce déferlement climatique. Cet endroit salvateur n’a jamais été précisé ou localisé, mais depuis des siècles les marins sont persuadés qu’il se trouverait sur l’archipel des Desventuradas. Nombre d’entre eux scrutèrent l’archipel dans la moindre de ses failles, sans jamais éluder le mystère.

Quel élément permettait à Codina de relier cette vieille histoire au sauvetage d’un chalutier ?

Monteverde se promit de lui poser la question, car les éléments constitutifs de cette fable avaient disparu de sa mémoire depuis longtemps…


avec l'autorisation de  la maison d'édition "Les Deux Encres"

reproduction interdite

Quotations

-

Prize

Les portes de Nazca Roman,

« Prix du roman 2012 » décerné par le Lion’s Club France

éditions Les Deux Encres, déc 2010

collection « encres insolites »

Vidéos

-

My Player

No MP3 track added to playlist yet...

Event

28 & 29 avril 2012 : "Cita'Livres" Salon du Livre de CHATEAU D'OLERON (17)

19 mai 2012 : Salon du Livre d'EU (76)

20 Mai 2012 : Salon du livre de SAINT-CYR sur MORIN (77)

2 juin 2012 : Salon du livre de SAINT-CYR sur LOIRE (37)

3 novembre 2012 : Salon du Livre de l'Académie de Recherche à LE HAVRE / HARFLEUR

4 novembre 2012 : Salon "Saint Parres aux Livres" à SAINT PARRES AUX TERTRES (10)

8 & 9 décembre 2012 : Salon du Livre d'Île de France à MENNECY (91)


Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Autodafé

 The manuscripts of Timbucktu   Autodafé... Acte de Foi ? ...

Read more

Derrière la caméra, Un écrivain

  Writer behind the camera    Cherche sp...

Read more

Grand Prix du roman métissé

Maryse Condé, Grand prix of the multiracial novel. ...

Read more

Live in the 2nd congres of Caribbean writers

For a happy Babel Lingua !  Live in the second Congress of the ...

Read more

Third Congress of the Caribbean writers

Le thème de réflexion du troisième congrès, lequel se tiendra ...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

Jamia's offbeat language courses …

It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, Turkmenin or ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:0 Flash

Read more

The case against Belgium

It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2168 Flash

Read more

best results in Russian and French la…

... mathematics exams. The best results are said to be in English and French language exams, as reported by the State Education and Contents Centre.

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:1990 Flash

Read more

France vs Nigeria LIVE: World Cup…

I've been told by my esteemed colleague Jim Daly that I need to pepper my match build up with more French language references. I vow only to do it ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2010 Flash

Read more

High school exam in Latvia: lowest score…

The score for the Russian language exam was 70.9%, up 6.75%, compared to ... The results for the French language exam show improvement as well ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2018 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

New Delhi: It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2025 Flash

Read more

French book publishers risk being…

Six thousand languages are spoken worldwide, but few have a market for books. French is the fifth-largest language pool, coming after Chinese, ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2104 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2020 Flash

Read more

France carrier SFR to roll out Wi…

Leading France wireless carrier SFR will roll out the over-the-air update to ... service Cortana, though it is unlikely to work with the French language.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2058 Flash

Read more