Quotations
Registration Newsletter
Donate
Thank you for your support at French Writers Worldwide
Login
French Writers Worldwide
Abdelmajid Benjelloun
Abdelmalek Rochdi
Alaa al-Aswany
Alain Flayac
Alban Desire AFENE
Alexandre Depouzier
Andrei Makine
Anita Baños-Dudouit
Annie-Gardet
Arnaud Delcorte
Ask your questions
Audrey Ferraro
Bernard Leclaire
Caline Henry Martin
Caroline De Mulder
Charlie Bregman
Charline Effah
Chris Simon
Colette Fellous
Cristina fdjesus
Damien Personnaz
Daniel Leduc
Daniel Pagés
Diane Laure Okounde Simbou
Dominique Lancastre
Dorothee Leconte
Edna Merey Apinda
Elie Naleska
Elisabeth Charier
Eric Mansfield
Fabienne Vereecken
Fatou Diome
Fidji Broustet
Florian Rochat
Francine Grimard
Fulvio Caccia
Gaby Ferréol
Geneviève Francius
Ghislaine Sathoud
Guy Watine
Ian Surraville
Jacques Cauda
Jale Arditti
Jean-Fabien
jean-Jacques dupont-yokhanan
Jeanne Benameur
Jeffrey Littrell
Jibril Daho
Jocelyne Saucier
Julien Lootens
Khalid El Morabethi
Leliana Stancu
Lotis
Louise-Minster
Luc Lavoie
Luc Merandon
Marc KABA
Marcel Zang
Marie Cholette
Marie Fontaine
Marie Laberge
Marie-Christine Dehove
Mélanie Talcott
Michel des Fontanes
Monique Longy
Myriam Salomon Ponzo
Nadir Kateb
Nassim FERRADJI
Nassima Terfaya
Nathalie SOHOU
Nicolas Clément
Nina Minizen
Nourédine Zahri
Omar Tarawneh
Pablo Poblète
Pascal Marmet
Pascal Querou
Pascale Madeleine
Pascaline Alleriana
Patricia Oszvald
Patrick FORT
Patrick-Durand-Peyroles
Pie Tshibanda
Quraishiyah Durbarry
Raphael Confiant
Rémi Devay
Robert Notenboom
Romain Monnery
Sabir Kadel
Salome Mulongo
Samputho Nantarayao
Sandra djadi
Sandrine Virbel
Seddik Mahi
Serge Lapisse
Shantalh
SILVA Frédéric
Sona Reel
St Antoine de la Vuadi
Susie Morgenstern
Sylvain Bergogne
Sylvie Arnoux
Tanya Leroy
Teklal Neguib
Thierry Ledru
Thomas Galley
Verneuil Rémy
Vladimir Nicolas
Wictorien Allende
Worr Berstein
Yano Las
Yassir Mechelloukh

Avant que le vent

User Rating: / 0
PoorBest 

 

 

Avant que le vent ...

de 

Cristina F.D Jesus

 

alt

A Canopy of Colorful Umbrellas Spotted in Portugal

 

 

De mon état je suis si incertain
Que consumé d’ardeur je suis tremblant de froid;
Et sans motif je pleure et je ris à la fois,
J’embrasse l’univers et j’étreins le néant.

Tout ce que je ressens est une confusion;
Un feu sort de mon âme, un fleuve de mes yeux
Tantôt j'espère et tantôt j’ai des doutes,
Tantôt je déraisonne et tantôt je vois clair.

Je suis sur terre et je m’envole au Ciel,
Je découvre en une heure mille années,
Et en mille ans ne puis trouver une heure.

Si quelqu’un veut savoir pourquoi je suis ainsi,
Je dis que je l’ignore; et pourtant je soupçonne,
Cristina F.D Jesus, que ce n’est que pour vous avoir lu.

de Luís de Camões

 

 

Rosa est née au printemps 1912, alors que la vierge apparaît à Fatima, quelques années plus tard la grippe espagnole fait rage en 1917.

Francisco voit le jour en mai 1917 à Salvador de Briteiros, le peuple portugais affamé, donne l’assaut aux boulangeries…. Au même moment,  l’armée française se lance contre l’armée allemande dans la ville d’Arras . Deux enfants innocents,  ne sachant pas encore que leurs destins sont liés, leurs chemins  les uniront 22 ans plus tard….

"Ce matin-là Francisco parcourt à pieds les quelques kilomètres qui séparent son logis du lieu de son labeur… il passe par le lavoir communal où des femmes lavent leur linge. Rosa qui d’habitude ne levait pas le regard, croisa celui de Francisco durant quelques secondes, ils se sourirent..."

 

A cette époque la vie était rude, l’éducation chrétienne du début du  XX ième siècle était la seule référence, autoritaire comme le régime d’ Antonio de Oliveira Salazar, proche de l’idéologie fasciste de Benito Mussolini, fondé sur le catholicisme et l’anti-communisme. Salazar n’hésitera pas à terroriser la population, en arrêtant toute personne sous prétexte d’avoir fait du tort à l’Etat, les mettant dans des prisons insalubres où les tortures physiques  et  morales faisaient loi. Salazar se voulait isolationniste, et d’une neutralité apparente durant toute la deuxième guerre mondiale. Il est vrai qu’il avait fort à faire pour maintenir l’unité territoriale d’un pays dont les colonies  guerroyaient sans cesse… Travaillant à contre courant des autres pays européens qui eux décolonisaient ; cette politique mis le Portugal dans une récession économique et une culture cloisonnée, qui ne s’acheva qu’à la révolution des « oeillets » en 1974.

 

Laissez-vous guider  par la main de Cristina dans les sentiers odorants qui parcourent le jardin de son grand-père, vous baisserez la tête en repoussant les branches ployant sous les fleurs rouges de Callisternom, appelé aussi « la plante goupillon », les fleurs de grenadiers, des bougainvilliers, et du câprier blanc aux pistils mauves qui ne fleurit qu’un seul jour par an. A vos pieds, elle vous conseillera de ne pas froisser les bégonias roses «  elportos », les dahlias-pompons, les zinnias, les cosmos, les arums blancs, de cueillir une pousse de kalanchoe, le cactus francophone, superstition  divinatoire qui veut que si une femme désire savoir si un homme l’aime, elle dépose précieusement la feuille dans son livre… si celle-ci  fait des pousses c’est que l’amour est au rendez-vous. Et si grand-père, un peu rustre, n’avait jamais vu Rosa sa femme en te-nue d'Eve , on pouvait déduire que par le soin délicat qu’il prodiguait  à ses fleurs il en connaissait un bout sur l’unisson de la nature humaine.

C’est sous la pergolas des glycines que le soir venant, le soleil jouait avec ses palettes de couleurs innovantes, et sans cesse renouvelées. Tout poussait de façon angélique comme dans le jardin d’Eden, où Francisco, semait la bonne graine dans la bonne terre au bon moment, son jardin était le symbole du bonheur parfait et d’une communion innocente à chérir avec le Créateur.

Mais le plus précieux de tous les jardins est sans doute celui que nous cachons dans notre cœur car de là viennent les sources de la vie. Il est des choses que seule la nature peut nous enseigner, car elle ne vous juge pas… fermez les yeux et sentir le murmure du vent, des joues roses à l’oreille aimante, tendre son âme aux douces paroles  de l’esprit qui souffle de nos ancêtres, se laisser-être oiseau pour un instant, clapotis de l’eau du ruisseau, feuillage de l’oranger frissonnant … Ah ! quel plaisir enchanteur pour cette jeunesse en semence.

Mais les hommes sont comme la nature … capricieux.

« Le bel oranger m’avait vu grandir, il tenait donc une place importante dans mon coeur d’enfant. Or un été, après avoir embrassé grand-père et grand-mère en arrivant de notre long voyage, je me rendis aussitôt dans le jardin. J’avais hâte de m’enivrer des doux parfums de ce petit paradis fleuri et régaler ma vue de ces couleurs éclatantes de beauté. L’oranger et le droit de passage avaient été un sujet de discorde. Il avait été abattu sous la foudre coléreuse de grand-père causée par le vol d’une orange.  Il y avait une autre source de conflit permanent : le lavoir et sa source ! Depuis toujours, grand-père et Manuel se livraient bataille sans merci pour l’irrigation des terres …»

 

C’est en 1970 que cent trente cinq mille  jeunes Portugais sans-papier vont fuir leur pays pour la France ; Ils refusent de faire la guerre dans les colonies ne se sentant pas du tout concernés.

Et c’est cette année là que Cristina F.D Jesus naît à l’hôpital de Guimarães, à deux pas du château de D. Alphonse Henriquès. Contrairement à toute attente, cette naissance ne fut la plus grande joie pour la famille, Maria de Fatima, avait un enfant hors mariage, son jeune amoureux était parti clandestinement pour la France, il avait tout quitté, sa femme qu’il aimait tant, sa famille, ses amis … Pendant de longues années Maria resta sans nouvelle de lui, car il devait se cacher. Si aujourd’hui avoir un enfant illégitime est une chose acceptable, à cette époque pour les fervents catholiques, Il s’agissait d’un péché répréhensible.  Monsieur Le curé ne ratait pas l’occasion pour faire de cet évènement un exemple du jugement de Dieu.

 

 

« C’est notre regard qui enferme souvent les autres dans leurs plus étroites appartenances, et c’est notre regard aussi qui peut les libérer » © Amin Maalouf

 

 

Dans son récit, Cristina F.D Jesus nous montre comment chacun d’entre nous doit se frayer un chemin entre les voies où on les pousse, et celles qu’on lui interdit ou qu’on sème d’embûches sous ses pieds. Elle n’est pas d’emblée elle-même, elle ne se contente pas de prendre conscience de ce qu’elle est, elle devient ce qu’elle est ; elle ne se contente pas de prendre conscience de son identité, elle l’acquière pas à pas comme l’ensemble des  franco-portugais.

 

Le 25 avril 1974 «  Grândola Vila Morena » va être interprété au marché aux fleurs à Lisbonne, les militaires enfileront un oeillet rouge dans le canon de leur fusil … cette fleur restera le symbole de la

« la liberté retrouvée ».

Les grands navigateurs portugais, sont les premiers à découvrir d’autres modes de culture et de codes de vie. La distance et l’absence  va renforcer l’ attachement particulier à leur terre d’origine. Ce qui explique en partie cette caractéristique des gens du sud naturellement portés à la nostalgie ; « Saudade » est le sentiment portugais chanté dans « le Fado ».

Et si aujourd’hui, certains ont quitté leur terre natale, et beaucoup d’autres sans l’avoir quitté ne la reconnaissent plus. 

Cristina FD Jesus, en décrivant la vie de quatre générations de sa famille, nous fait prendre conscience que l’évolution de nos sociétés de l’hémisphère Nord s’est accélérée… ce qu’autrefois on ne traversait qu’en de nombreuses générations, aujourd'hui disparaît dans la conurbation délirante.

Après la mort de grand-père, grand-mère venant passer les vacances en France, s’émancipa sur le tard, elle, qui n’avait jamais dévoilé son corps en public, et souffrait de la chaleur sous ses vêtements noirs,  demanda qu’on l’accompagne dans une boutique pour s’acheter un maillot de bain. Quel fou rire ! Grand-mère en bikini ? Quel enfantillage, non !

Cristina F.D Jesus est l’heureuse maman deux grands garçons, et Rosa est donc très fière de ses arrières-petits-fils. Le seul regret de Cristina : celui de ne pas avoir enseigné sa langue maternelle à ses enfants car ils n’ont donc pas pu dialoguer avec leur arrière grand-mère et peut-être est-ce la raison pour laquelle l’auteur a noirci ses quelques pages.

L’héritage de Cristina, ce sont les rires aux éclats des blagues  « de la petite mamie », la connaissance des parfums de  la nature, le bon sens des gens du terroir,  la tolérance dans l’acceptation des différences, l’intelligence du cœur dans la peine partagée.

C’est parce qu’elle s’est sentie respectée dans sa culture d’origine que Cristina  remercie son pays d’accueil, la France et qu’aujourd’hui elle vous partage ses souvenirs dans la langue de Voltaire.

 

« Grand-mère, grand-père, j’avais promis de rendre hommage à l’aide de ma plume.

J’espère que de là- haut, vous approuvez ces quelques pages écrites pour vous, pour moi,

Pour vos petits-enfants et tous vos descendants. »

A tout jamais dans mon cœur.

Votre petite fille

Cristina.

 

 

Vous procure le livre de Cristine F.D Jesus

alt

 

Titre : Avant que le vent...

Auteur : Cristina FD Jesus

Editeur : Lulu.com

paru le 9 mars 2013

Langue : Français
 
ISBN-10: 1291347186
 
ISBN-13: 978-1291347180
 
Broché: 145 pages
 
Disponible Amazone 

Mon Bestseller.com

 

 

Livre sélectionné pour le livre du mois de mai 2013.

Rencontrer Cristina F.D Jesus 

Livre sélectionné pour le mois d'août 2012 Ultime espoir de l'humanité 

Marie-Christine Dehove po Frenchwritersworldwide.com

3 mai 2013.

 

 

 
Page Translation
Loading translations… loading
Part works fan club
The unmissable series
Let you touch !
Newsflash

Swiss Symposium for Literary Translators in September 2011

  Symposium Suisse pour traductrices et traducteurs littéraires ...

Read more

Museum of Letters and Manuscripts

    "Spoken words fly away, writings remain". The ...

Read more

Support the creation

Aide à la Création du Centre National du Théâtre Paris   La Co...

Read more

Live in the 2nd congres of Caribbean writers

For a happy Babel Lingua !  Live in the second Congress of the ...

Read more

Grand Prix du roman métissé

Maryse Condé, Grand prix of the multiracial novel. ...

Read more
Babel Chat

Abandon de la langue maternelle

  Le silence est devenu sa langue maternelle     &n...

Read more

Babel of Cherkaoui

    "MOTS" de Sidi Larbi CHERKAOUI   Sidi Larbi Cherkaoui et D...

Read more

Babel Baby

    Babel Baby         Apprentissage des langues de nos petits ...

Read more

Babel B. A.-Ba

            BABEL B.A.-B...

Read more
Social Bookmark
Facebook MySpace Twitter Digg Delicious Stumbleupon Google Bookmarks RSS Feed 
Find us on Facebook..
Voices of the world

Swiss literature

    Voix du monde   Littérature Suisse   &nb...

Read more

French Literature II

    Voix du monde   Littérature Française   ...

Read more

Algerian Literature ll

  Voix du monde   Littérature algérienne    ...

Read more

French Literature I

  Voix du monde   Littérature Française    ...

Read more

Afghan Literature II

Voix du monde Littérature afghane    ...

Read more
F.W. W mobilephone
News Feeds
Prev Next

Four Students Head To France To S…

The French hosts families take in two or three students, normally from ... and friendship rapidly develop with French being the “common language”.

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2223 Flash

Read more

The case against Belgium

It's true that chocolate, beer, and french fries are all hard to hate. ... What's more, in the early 19th Century the French language was very widely ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2412 Flash

Read more

France vs Nigeria LIVE: World Cup…

I've been told by my esteemed colleague Jim Daly that I need to pepper my match build up with more French language references. I vow only to do it ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2261 Flash

Read more

Jamia's offbeat language courses …

It's one thing wanting to learn a foreign language like French, German, Portuguese, Japanese or Italian. How about Pashto, Kazhaki, Turkmenin or ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:0 Flash

Read more

UC Santa Cruz students present foreign <…

Ellis, now a professor emeritus of French, is co-producing the 14th season of UCSC's International Playhouse, a free showcase of foreign language ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2244 Flash

Read more

Montreal to host French language

The meeting is part of David's action plan to protect and promote the French language 40 years after Robert Bourassa's Liberal government declared ...

 - avatar 01 Jul 2014 Hits:2216 Flash

Read more

PLSD students place in National Frenc…

And that passion, particularly for the French language, helped them earn National Bronze Medals after completing the American Association of French ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2265 Flash

Read more

Canada and Quebec both stronger for embr…

This column is an abridged updated version of a French-language column that first appeared in L'actualité magazine. Earlier this month, Hébert ...

 - avatar 30 Jun 2014 Hits:2249 Flash

Read more

French photojournalist Camille Le…

The French President's office said Tuesday that 26-year-old French ... “What fascinates me about photography is its universal language,” Lepage told ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2237 Flash

Read more

Language classes embark on Defens…

The level IV French, Mandarin, and Spanish classes and a few AP French students will be heading to the Monterey Bay to attend Language Day at the ...

 - avatar 14 May 2014 Hits:2242 Flash

Read more